vendredi 25 juillet 2008

Différences entre Français et Vénézuéliens

Différences entre Français et Vénézuéliens :
Pour se dire bonjour :
France : Salut
Vénézuela : Comment vas-tu ? Ta famille, tes enfants, tes parents ?
Invitation :
France : Avant de partir on te propose de boire quelque chose.
Vénézuela : Une fois les salutations effectuées, que veux-tu boire ? Tu as faim ?
Au Restaurant :
Menu en main :
France : Pfuu, c’est bizarre ici ?
Vénézuela : J’ai soif
Commande du repas :
France : Sais pas ?
Vénézuela : Servez moi rapidement
Arrivée des plats :
France : Madame à monsieur : tais-toi et manges ou arrêtes de boire !
Vénézuela : Monsieur à madame : tu veux boire quelque chose mon amour ?
L’addition :
France : Tu as mangé quoi ?
Vénézuela : Il faut batailler pour payer.

Dans un bus :
France : Les premiers sont servis.
Vénézuela : Tout le monde laissera sa place à toutes personnes de plus de soixante ans, femmes enceintes ou avec des enfants en bas âge.

Rapports Homme-Femme :
Une femme fait tombé ses clefs à terre :
France : Ben baisses toi !
Vénézuela : La dame se recule afin que les hommes puissent se pencher pour ramasser l’objet.
Devant des amis :
France : Je ne suis pas gâté.
Vénézuela : J’ai de la chance, mon mari est le plus gentil ou ma femme la plus belle.
Petits mots d’amour :
France : Bouges toi grosse vache, eh la vieille, pochetron, gros dégelasse…
Vénézuela : Mon amour, mon ciel, mon cœur, désirée, etc.…

Générosité :
France : Que fait le gouvernement ?
Vénézuela : Soutien moral et financier si possible.

Propreté :
France : C’est sale ici, j’achèterai du savon le mois prochain et je changerai de brosse à dents à Noël.
Vénézuela : Je vais prendre ma 5ème douche de la journée, je jetterai les ordures chez le voisin.

Administration Française :
France : Vous avez oubliez le formulaire Nº ZX 02156256168792
Vénézuela : Vous pouvez m’aider je ne comprends pas votre langue ?
(Réponse : revenez demain, c’est la pause déjeuner)
Administration Vénézuelienne :
France : C’est tellement pourri ce pays je vais acheter mes papiers.
Vénézuela : Une journée de queue, bon je vais payer quelqu’un pour faire les démarches.
France : Mon avocat est au top, cela fait deux mois que j’ai payé 1.000€ et il m’a promis mes papiers pour la semaine prochaine.
Vénézuela : Super j’ai trouvé un missiou qui ne parle l’español, je vais me payer une nouvelle voiture.
France : De vrais singes, ils ne savent même pas lire.
Vénézuela : Mon amour, tu veux boire un soda ?

Police :
France : Vous avez dépassez les 45km, 47km ce sera trois points en moins et 150€ d’amendes.
Vénézuela : Si vous avez un peu d’argent, nous allons boire une bière à votre santé, ah il faut mettre la ceinture.

Difficultés de la vie :
France : Je n’ai pas de chance, tous des voleurs, des menteurs, quelle merde ce pays.
Vénézuela : On va trouver une solution, dieu nous aidera.

Enfin un conseil pour vivre dans ce pays, gardez vos qualités et intégréz les qualités Vénézueliennes.
Observez leurs comportements, tentez de comprendre leur fonctionnement et adaptez vous rapidement.
Pour les entrepreneurs, faites vos démarches dans l’ordre et respectez les lois, comme les Vénézueliens.
La paperasserie vous paraîtra compliquée, mais pas plus qu’en France, de toute façon cela vous coûtera moins chère.
Si vous entendez la réponse suivante :
« Si tu n’aimes pas ce pays fais ta valise et vas-t’en », il faut comprendre, je sais mon pays à des problèmes, si tu pouvais nous aidez à changer tout cela, merci. Si c’est pour le critiquer, on n’a pas besoin de toi, nous on s’en charge.
Enfin n’écoutez pas vos compatriotes, ici en arrivant ce sera le premier conseil : « méfiez vous des Français ».
Faites votre propre jugement.
Bon courage et suerte.
Laurent

4 commentaires:

Tamburini a dit…

C'est peut-être juste une impression, mais il me semble que vos post sont bien plus critiques vis-à-vis du Venezuela qu'auparavant... Est-ce une répercussion de votre "encombrant" voisin de blog? EN tout cas, c'est moins lisse qu'avant et plus intéressant. Continuez comme ça.
Amicalement, Eric.

Leomar a dit…

Hola, soy un venezolano que vive en Francia, tu m'as fait rigoler pendant une demie heure, je montrerai ton blog à ma femme ce soir, gracias por querer tanto a Venezuela, sé que lo escribes de todo corazon

El Margariteño a dit…

Gracias Leomar
A veces me viene la intention de cambiar mi nationalidad.
Porque aqui los Frances son ...
Por fin todos no son, pero yo prefiero los Venezolanos.
Hablamos
Feliz días
Laurent

Anonyme a dit…

jajaja! Tout ce que t'as dit par rapport a nous c'est du vrai! Soy una venezolana casada con un Frances y vivo en Francia y la verdad es que el cambio se me hecho muy duro, muy duro! Aca la gente es desagradable y des faux-culs en cambio chez moi on a le courage de dire ce qu'on pense en direct! y bueno lo mas duro de todo es este frio de mieeeeeeerda que no termina nunca, si fuera por mi ya me hubiese ido hace rato a mi linda VENEZUELA!
Saludos y continua escribiendo por favor!!!